Samedi 27 janvier, c’était l’Agora : un petit résumé

La première agora de l’année s’est tenue samedi dernier à l’Étang la Ville.  Une trentaine de participants pour des échanges toujours fructueux. 

D’abord quelques informations :

  • POP la Coop recrute des POPers pour aider à la communication, l’informatique et les finances.
  • Question finances, 2023 a été une année satisfaisante avec des ventes qui frôlent 700.000 € HT et un exercice 2023 largement positif.
  • Nous sommes 298 POPers actifs pour 500 POPers inscrits environ au total avec, en 2023, 13 départs et 58 arrivants.

Ensuite des échanges et discussions :

  • Un groupe de 5 personnes s’est constitué pour réfléchir à un code de bonnes pratiques en caisse 
  • Y a-t-il trop d’abondance dans le choix des produits (2 types de kiwi, 4 types de pommes …) ? Cela entraîne complexité et peut-être erreur et pertes
  • Certaines procédures (Tableau de remises…) ne sont pas forcément bien comprises par tout le monde. On va s’améliorer sur le sujet

Et, aux vues des nombreuses activités de POP l’Association, nous allons créer un flyer pour aider au recrutement

Et pour finir, un sympathique apéritif avec pain d’épices et kombucha a clôturé la réunion.

Pop, pop, pop… En avant les POP-potes !  😊

Après l’atelier Abeilles Sauvages, les abeilles vous disent Merci ! 

Les participants ont pu découvrir l’incroyable diversité du règne des ABEILLES et de toutes les anecdotes qui leurs sont rattachées. Et non il n’y a pas que les abeilles à miel qui pollinisent les fleurs! Osmies cornues, bourdons, megachile coupeuse de feuille, xylocope…la liste est longue et très colorée concernant ces abeilles dites « solitaires ». 

Le partenariat avec les Dorloteurs d’abeilles pour cet atelier nous a permis de découvrir leur projet très engagé pour la préservation de ces espèces menacées par les activités humaines. Au travers de ces petites maisonnettes en bois, il est possible d’observer des espèces très variées et qui débordent de mignonnerie. La mise en place de tiroirs et de tubes d’observation permet de pouvoir observer toutes les phases de la vie de ces abeilles solitaires; de la ponte à l’éclosion des cocons. 

Enfin, les participants ont pu repartir avec un hôtel à abeilles solitaires qu’ils ont fabriqués eux-même ainsi qu’avec des sachets de graines mellifères et des cartes à plantées, généreusement offerts par les Dorloteuses d’abeilles. 

Rendez-vous début mars au jardin pour observer les premières abeilles solitaires de l’année!

C’est l’histoire de Pierre-Marie

Pierre-Marie est depuis fin juin 2022 l’un des fournisseurs, producteurs locaux, de POP La Coop en produits maraîchers.Pierre-Marie a 36 ans et, à l’origine, n’était pas destiné à devenir agriculteur. Il s’est « plongé » dans le maraîchage (du côté de Melun et Fontainebleau) à l’occasion de jobs d’été. Il s’est, progressivement, laissé « attrapé » par le virus du bio et du grand air au point de se reconvertir en reprenant des cours au Lycée Agricole de Saint-Germain-en-Laye. Son projet d’agriculture bio s’est affiné à cette occasion.

Il a racheté, en 2020, 10 hectares de terres qui étaient exploitées par une des filiales des Fermes de Gally située à Saint-Germain-de-la-Grange.

Sur ces 10 hectares, Pierre-Marie a pu commencer sur 3 hectares (et trois grandes serres) à développer ses cultures maraîchères bio et incorporer des semences bio.

Magali, sa collaboratrice depuis le début de l’installation, de formation pépiniériste, est responsable de la production des plants de légumes tout au long de la saison, ce qui est le point de départ de toutes les productions, sachant que 90 %  des plants sont produits à la ferme.

Pierre-Marie cultive une grande variété de salades, du mesclun asiatique, différents types de tomates (anciennes notamment), des concombres, du maïs, différents types de pommes de terre… Pierre-Marie revendique une agriculture « paysanne » c’est-à-dire, entre autres, qu’il emploie des méthodes de production qui limitent au maximum le travail du sol avec une mécanisation limitée. La plupart des tâches (plantation, désherbage, récolte) sont effectuées à la main ou avec des outils manuels.

Retrouvez Pierre-Marie et sa ferme des 100 arpents sur Instagram

C’est l’histoire de Florence

Depuis plus de cinq générations, ma famille habite cette ferme attenante au château de Varacieux en Isère. Mes aïeuls ont planté des noyers et ils élevaient des vaches laitières pour produire du fromage de St Marcellin.
Mon papa a développé la noyeraie en produisant ses propres plants à partir de noix  qu’il a lui-même sélectionnées. 
Après une formation scientifique et quelques années passées dans le monde de l’entreprise, j’ai décidé de revenir à mes racines et de reprendre la ferme familiale pour perpétuer une production saine et sans traitement. J’essaye ainsi de produire une alimentation de bonne qualité gustative et nutritionnelle, tout en respectant la nature. La taille humaine de l’exploitation le permet. En partenariat avec la LPO, je pose des nichoirs et je crée des haies, afin d’améliorer encore la biodiversité sur mes parcelles. Depuis plus de trente ans, le sol de nos parcelles n’a pas reçu de pesticide.
Le domaine est constitué d’une noyeraie, d’un rucher, d’une châtaigneraie et de prairies où paissent quelques vaches

Vous trouvez les noix de Florence et son huile de noix en vente au magasin. La nouvelle récolte est arrivée ! 

N’hésitez pas, mangez des noix !!!! Elles sont délicieuses ! Bon gras et bons nutriments, c’est excellent aussi pour votre santé !!!

Plus d’informations sur le site Web de la ferme du Château de Varacieux

C’est l’histoire de Maxime

Depuis 2011 la maison Havas récolte chaque année la sève de bouleau fraîche, locale et biologique dans le bassin de la forêt de Fontainebleau. Dans cet environnement naturel et intouché sauf par les faisans et les chevreuils, la production est traditionnelle et artisanale. Récoltée le matin elle est livrée le jour même où le lendemain.

La sève de bouleau permet de réaliser, à la sortie de l’hiver, des cures détox et revitalisantes. La sève brute montante produite par l’arbre à la sortie de l’hiver pour alimenter ses bourgeons est captée pour être bue le matin à jeun (150 à 200mL par jour environ) en cure pendant trois semaines. La sève de bouleau stimule les émonctoires (reins, foie, …) qui sont encrassés à la fin de l’hiver, entraînant un ralentissement métabolique et donc une fatigue souvent ressentie aux changements de saison. Ce faisant, la sève aide à épurer des déchets, graisses, etc., tout en revitalisant et reminéralisant le corps.

La sève de bouleau aide à résoudre des troubles comme les calculs rénaux, les maladies de la peau, l’arthrose, ou les rhumatismes. Elle aide également à perdre du poids en diminuant l’appétit et l’absorption des glucides, favorisant l’utilisation des graisses pour fournir l’énergie.

Les bois de bouleaux de la maison Havas sont nichés au cœur de massifs forestiers du sud de l’Essonne et de la Seine-et-Marne, placé dans un environnement naturel admirable et intouché – les seuls à partager l’endroit sont les faisans et chevreuils que Maxime croise régulièrement !
À partir des premières chaleurs du printemps et jusqu’à l’apparition des feuilles, une sève très particulière monte depuis les racines de l’arbre jusqu’à ses parties aériennes : la sève brute. Cette sève est la matière vitale qui apporte les éléments nécessaires à l’arbre pour « reprendre vie » après la période hivernale.

La maison Havas est certifiée en Agriculture Biologique par ECOCERT.
Les POPers peuvent commander leur sève de bouleau sur POP’Services avant le 15 février. Elle sera livrée fin février ou début mars selon ce que la nature aura décidé…

Atelier Nutrition Santé

En quoi et pourquoi l’alimentation a-t-elle tant évolué depuis 3 générations ? Comment impacte-t-elle ma santé ? Pourrait-elle me permettre d’être moins souvent malade ? de ne plus avoir mal au ventre ? d’être plus performant dans mon travail ? de guérir plus vite de la dépression ? de mieux lutter contre le cancer ? Qu’en est-il de son impact sur les maladies auto-immunes, les pathologies cardio-vasculaires, les allergies, le diabète, la fatigue… ? Dans un contexte où l’on ne sait à qui se fier, une réponse scientifique et documentée, facile à comprendre et directement utilisable.

POP l’Association vous propose une série d’ateliers NUTRITION SANTÉ par le docteur Sabine Van Parys, les mercredi 31 janvier,  7 et  28 février et 6 mars de 20h à 21h30. Les sessions se feront en distanciel par ZOOM. 
Participation : 20€ par personne. Et c’est ouvert à tous, POPers  ou non. 
Pour vous inscrire, cliquez ici

C’est l’histoire d’Isabella

Isabella Obrist est diplômée en Médecine Traditionnelle Chinoise par l’Université de Shanghai. Elle a une expérience de 25 ans. 

Nous sommes ce que nous mangeons mais aussi ce que nous digérons. Elle a publié 4 livres sur le sujet dont 2 en français : Petit ventre heureux, cuisinez pour votre santé selon les cinq éléments chinois, et Petit ventre heureux attend un bébé.
Aujourd’hui, offrir des produits concrets et faciles d’utilisation devient une évidence pour elle. Elle a créé sa marque Petit Ventre Heureux. C‘est comme cela que sont nées les Potions Énergiques, qu’elle développe depuis 3 ans. Les Potions assurent des moments de plaisir pendant que notre organisme tonifie l‘Énergie Vitale et rend notre digestion plus harmonieuse.

  • Les saveurs du Dragon stimulent notre créativité pour contrebalancer les petites et grandes contrariétés de nos vies.
  • Les saveurs de la Tortue consolident force audacieuse et confiance, pour contrebalancer un possible manque d’enracinement
  • Les saveurs du Phoenix rendent nos pensées claires, vives et agiles en stimulant la Joie de vivre pour contrebalancer les petits moments de tristesse.

Infusions aux légumes, épices et aromates selon la pensée traditionnelle chinoise. Elles s’utilisent en tisanes ou en aide culinaire.

Isabella anime des ateliers pour POP l’Asso. Et vous trouverez ses produits à POP la Coop.

C’est l’histoire de Thomas

C’est l’histoire de Thomas… 
À l’école, à Épinal, son meilleur copain était tunisien. Celui-ci quelques années après est rentré dans son pays. 
Puis Thomas a créé le Sac Citoyen : des tabliers, cabas dont la toile tissée en France dans les Vosges est en coton européen et recyclé, privilégiant l’économie circulaire. 
Les 2 compères longtemps après l’école se sont téléphoné :

  • Que deviens tu ?
  • Je tisse dans les Vosges et toi ?
  • J’ai ouvert un atelier de confection en Tunisie où les conditions de travail sont respectueuses de l’humain.

Le partenariat est né de l’amitié. 
Voilà pourquoi le tissu de vos tabliers et cabas POP la Coop est fabriqué en France. Les pièces sont taillées en Tunisie et l’impression est française. 
Tabliers et cabas sont en vente dès à présent au magasin au profit de POP l’Association. Faites vous plaisir et faites plaisir en toute confiance 
Hop hop hop ! 
En avant la popote ! 🎅